Investir dans un parking


Les investissements immobiliers peuvent se décliner en plusieurs sortes de nos jours. De quoi vous permettre de diversifier votre capital simplement. Outre les propriétés classiques, les résidences de luxe, les SCPI et les locaux commerciaux, les parkings semblent avoir aussi le vent en poupe depuis quelque temps.

Quels sont les avantages de ce genre de placement ? Comment se lancer ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Retour sur les bons à savoir sur l’achat d’un parking.

En quoi consistent les investissements dans un parking ?

L’investissement dans un parking consiste à acheter un bien immobilier en vue de proposer des places de parking professionnel à des particuliers. C’est généralement une transaction que l’on fait avec d’autres propriétaires afin de mutualiser les risques et minimiser l’apport initial. Selon le marché, vous pouvez être 2 ou 3, voire une dizaine de copropriétaires à participer aux bénéfices du parking.

Selon ce blog immobilier, ce type de transaction est de nos jours très tendance. Et pour cause, avec l’augmentation du nombre de véhicules en France, le nombre d’emplacements disponibles n’arrive plus à répondre aux demandes. C’est valable à Paris, dans les grandes agglomérations françaises, mais également dans tout l’hexagone.

Autrement dit, le marché est encore ouvert de nos jours et vous laisse énormément de possibilités de rentabilisation.

Quels sont les avantages de ce genre de transaction ?

Les investissements dans un parking peuvent vous rapporter énormément. Les demandes de location, aussi bien passagère que pérenne, ne manquent pas. Tant pour l’organisation de leur voyage que pour l’entreposage quotidien de leur véhicule, les particuliers sont nombreux à avoir recours à ce genre de prestation. À quelques dizaines d’euros la location, en un an, un parking peut brasser plusieurs dizaines de millions d’euros de chiffres d’affaires.

C’est un placement plus ou moins facile à gérer. L’entretien et la remise aux normes de ce genre d’immeuble ne sont pas aussi couteux et compliqués que ceux des résidences de luxe. C’est un placement, original et bénéfique, à la portée de tout le monde. Vous êtes copropriétaire. Ce qui permet de minimiser les risques et de réduire la participation initiale.

Au lieu d’une centaine de millions d’euros, vous n’aurez à régler que quelques dizaines de milliers d’euros. Bien évidemment, les bénéfices que vous pourriez toucher varieront également en fonction de votre taux de participation.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Mais attention, tous les investissements dans les parkings ne sont pas toujours rentables. En effet, tout dépend de comment vous choisissez votre placement.

Voici quelques erreurs à éviter :

-Ne choisissez pas au hasard votre placement. Pour l’emplacement, les parkings les plus rentables sont ceux en centre-ville et à proximité des aéroports et des gares.

-Assurez-vous de la facilité d’accès aux établissements. Cela pourrait convaincre quelques utilisateurs. Une possibilité de réserver vos prestations en ligne pourrait être un avantage.

-Pensez la qualité de votre prestation. La sécurité des véhicules qui vous seront confiés ne sera pas une chose à prendre à la légère. Caméra de surveillance, gardien, emplacement fermé, etc. : les parkings professionnels proposent désormais des prestations haut de gamme avec lesquels votre établissement doit concourir pour se faire une belle place sur le marché.

-Choisissez votre placement en fonction de votre budget disponible et non le contraire. Comme pour tout investissement immobilier, vous pouvez financer ce genre d’opération avec un crédit immobilier avec comme justificatif un compromis ou une promesse de vente.

Mais attention, pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir rapidement un emprunt, vous devez choisir un plafond de capital à ne pas dépasser pour rassurer les banques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench